TOLOMUSH OKEYEV 2

 

 TOLOMUSH OKEYEV

 


Photo réalisateur



Tolomouch OKEEV - Kirghizistan

1935 - 2001
Ville de naissance : Bokonbaveo, région de l'Issyk-Koul
Pays : Kirghizistan

T. Okeev termine en 1958 le cours de preneur de son à la Faculté d'électronique du LIKI (Ecole des ingénieurs du cinéma de Léningrad) et devient ingénieur du son à Kirghizfilm. En 1966, il termine les cours supérieurs de réalisation et scénario de Moscou. Il est réalisateur à Sovietskaïa Kirghizia (cinéjournal), ingénieur du son pour "Chaleur torride" de Larissa Chepitko. Il écrit quelques scénarios, joue dans des films (Les Montagnes blanches), dirige des pièces au théâtre dramatique de Frounze. Il a écrit un livre (L'Art ailé, 1977). Député de l'URSS depuis 1989, il a fondé sa maison de production (Keletchek, «L'avenir», filiale du centre fédéral de cinéma et de télévision pour la jeunesse de Rolan Bykov) pour réaliser un vaste projet international sur Tchinguiz Khan.

Il a reçu lors du Festival des 3 Continents 2001 (20-27 novembre) un trophée pour l'ensemble de sa carrière.

Il est décédé le 18 décembre 2001.

Filmographie

BAKAJDYN ZAJYTY Le ciel de notre enfance (1967)
URKUJA Incline-toi devant le feu (1972)
LJUTYJ Le féroce (1973)
KRASNOYE YABLOKO La pomme rouge (1975)
OULAN Oulan (1977)
ZOLOTAYA OSEN L'Automne doré (1980)
POTOMOK BELOGO BARSSA Le descendant du léopard des neiges (1984)
MIRAZI LIOUBVI Les mirages de l'amour (1986)

Ce sont les chevaux (doc., 1965) Boom (doc., 1969) Mouras (doc., 1970) Oiseaux de chasse (doc., 1971) Le Sculpteur Olga Manouïlova (doc., 1982) Tchinguiz Khan (1987).

Aux participants du Festival des 3 Continents de Nantes

Les journées passent et l'étendue du temps croît implacablement en creusant davantage le fossé entre le passé et le présent, et l'on ne peut croire que Tolomouch Okeev n'est plus parmi nous. Il semble encore être tout près, quelque part, pas très loin, en train de tourner son nouveau film. Toujours énergique et volontaire, le voilà bien présent, inspiré par une nouvelle découverte artistique.

Mais, hélas ! le grand metteur en scène kirghize ne vit désormais que dans nos mémoires. Ses oeuvres étaient de son temps des classiques de l'art national, elles font partie aujourd'hui du patrimoine culturel du xxe siècle.

Tolomouch Okeev était sans mentir un cinéaste remarquable, un éminent artiste de l'écran, qui a su réaliser en plein régime totalitaire des films extraordinaires, tant dans leur fonds que dans leur forme. Sa personnalité attrayante faisait d'Okeev un homme charmant doté d'un esprit ouvert.

L'expérience d'Okeev est la plus précieuse ressource pour le développement du cinéma kirghize contemporain. J'espère que la nouvelle génération de cinéastes saura sauvegarder et poursuivre le potentiel de créativité d'Okeev, même dans les conditions actuelles du marché, où nombre de changements difficiles, parfois même radicaux, adviennent dans la vie et l'oeuvre des artistes contemporains.

Aujourd'hui, les films de Tolomouch Okeev continuent à vivre et à trouver de nouveaux spectateurs. Il y a peu de temps de cela, l'été dernier, sur l'île de Gökçeada en mer Egée, j'ai participé à la cérémonie d'ouverture d'un festival cinématographique turc où, en présence des insulaires rassemblés en grand nombre au bord de la mer, sur l'énorme écran à ciel ouvert et étoilé, a été projeté La Pomme rouge d'Okeev. A cet instant, j'étais très heureux et fier. Fier d'un travail réalisé en commun avec Tolomouch Okeev d'après ma nouvelle du même nom qui a servi de scénario pour ce merveilleux film.

Tchinguiz Aïtmatov
Bruxelles, le 10 octobre 2002
Traduit du russe par Dououlat Kassymov

 

TOLOMUSH OKEYEV-THE FIERCE ONE

 

 

Pas de photo 

 

 

 

 

 

LJUTYJ -

Réal. Tolomouch OKEEV

Le féroce

A la fin du siècle dernier dans un village du Kazakhstan, Kourmach, un petit garçon de six ans, sauve un louveteau alors que son oncle, Akhangoul, voulait tuer toute la portée. Kourmach s'attache à son nouvel ami qu'on surnomme "le féroce", de même que le loup prend le petit homme en affection. Mais l'animal et l'enfant doivent affronter le monde des adultes, aussi cruel et dur que celui des loups restés sauvages.

Les cinéastes du Kirghizstan

Scénario Andreï Mikhalkov-Kontchalovski,Edouard Tropinine
Photo
Son
Musique
Montage
Interprètes
Production Kazakhfilm Studio
Distribution Arkeion Films
Ventes
-

1973 - 35 mm - Couleur - 97 mn

 

Pas de photo 

 

 

 

 

 

URKUJA - Kirghizistan

Réal. Tolomouch OKEEV

Incline-toi devant le feu

Dans les années trente, la collectivisation bat son plein dans le bassin du Fergana. Les koulaks essaient de placer l’un des leurs à la tête du kolkhoze mais Ali propose d’élire une femme, Ourkouïa Salieva, jeune mère paysanne, symbole du changement. Les riches du village sont persuadés qu’une femme ne peut mener à bien une telle tâche. Mais celle-ci est aidée par la construction d’un canal d’irrigation qui transforme le village. Les koulaks décident alors de résister. Leur chef, Adji-aka, est un sage qui compte avant tout sur la force des traditions. Une nuit, des hommes pénètrent dans la maison d’Ourkouïa et la tuent sauvagement ainsi que son mari.

 

Scénario N. Baïtemirov, G. Orlov,T. Okeev
Photo Kadyrjan Kydyraliev
Son
Musique Tachtan Ermatov
Montage
Interprètes Tattaboubou Toursounbaeva, Isken Ryskoulov, Souratbek Moumouchaliev, Mouratbek Ryskoulov, Sovietbek Djoumadylov, Bolot Beïchenaliev, Siouïmenkoul Tchokmorov, Bachadyr Aliev
Production -
Distribution Arkeion Films
Ventes
-

1972 - 35 mm - Couleur - 92 mn

Hommage à Tolomouch Okeev

 

Pas de photo 

 

 

 

 

KRASNOYE YABLOKO

Réal. Tolomouch OKEEV

La pomme rouge

Un peintre réfléchit sur les chances de bonheur d’une famille où la femme est trop émancipée. Ce film remet en cause le monde moderne, l’urbanisation et son cortège d’aliénation, l’alcoolisme chez les jeunes et la destruction de la famille, rejetée sous sa forme traditionnelle.

 

Scénario
Photo
Son
Musique
Montage
Interprètes
Production -
Distribution Arkeion Films
Ventes
-

1975 - 35 mm - - mn

Hommage à Tolomouch Okeev

 

Pas de photo 

 

 

 

 

 

OULAN -

Réal. Tolomouch OKEEV

Oulan

Azan est un brave homme. Il avait tout : l’amour de sa famille, le respect de ses collègues ; mais, un jour, il perd son travail, sa femme et ses enfants et se met à boire. Pourquoi ? Peut-être parce qu’il a grandi en internat, loin de la vie simple et équilibrée de ses parents et qu’il a donc perdu tout lien avec les traditions et les coutumes ancestrales.

 

Scénario E. Tropinine,T. Okeev
Photo Kadyrzhan Kadyraliev
Son
Musique Tachtan Ermatov
Montage
Interprètes Souômenkoul Tchokmorov, Natalia Arinbasarova, V. Dvorzhetskii
Production -
Distribution -
Ventes
-

1977 - mm - - mn

 

Pas de photo 

 

 

 

 

 

 

ZOLOTAYA OSEN

Réal. Tolomouch OKEEV

L'Automne doré

Mourat Ermatov, ancien metteur en scène de théâtre, est présentateur et réalisateur à la télévision kirghize. Rien ne va plus dans sa vie : au travail, un nouveau rédacteur interdit le passage de sa dernière émission, intitulée «Automne doré». Le soir même, sa femme, épuisée par son défaitisme et son infidélité, le met dehors. Pour retrouver le sens de sa vie, Mourat part pour la campagne retrouver son vieux père.

 

Scénario
Photo Kadyrzhan Kadyraliev
Son
Musique
Montage
Interprètes
Production -
Distribution -
Ventes
-

 

Pas de photo 

 

 

 

 

POTOMOK BELOGO BARSSA

Réal. Tolomouch OKEEV

Le descendant du léopard des neiges

Il y a bien longtemps, alors que la vie de chacun et celle de toute la tribu dépendaient de la nature, le courage et la force étaient les deux qualités humaines les plus appréciées. Kojajach, le chasseur, héros de nombreux contes et légendes populaires kirghizes, possédait ces qualités, ayant ainsi la chance avec lui. Les gens le respectaient beaucoup et le choisirent pour chef. Puis vint l’année de la grande sécheresse qui dévasta les champs ; les animaux se retirèrent dans les montagnes, les hommes souffrirent de la faim. Dans leur désespoir, les hommes trahirent les lois de la nature, les traditions de leurs ancêtres. Ils se mirent à tuer les animaux à leurs points d’eau. Mais la cruauté, la perfidie et l’esprit de vengeance ne contribuent pas à faire le bonheur de l’homme.

 

Scénario Mar Baidjiev,Tolomouch Okeev
Photo Nourtaï Borblev
Son
Musique Mourat Begaliev
Montage R. Scherschnewa
Interprètes Doktourbek Kydyraliev, Achir Tchokoubaiev, Aliman Djankorozova, Marat Djantellev, Doskhan Joljakzynov
Production -
Distribution Arkeion Films
Ventes
-

1984 - 35 mm - Couleur - 134 mn

Hommage à Tolomouch Okeev

 

Pas de photo 

 

 

 

 

MIRAZI LIOUBVI

Réal. Tolomouch OKEEV

Les mirages de l'amour

Un célèbre potier de Boukhara vit une histoire d’amour tragique avec une jeune esclave de la région du lac d’Issyk-köl. L’enfant né de cette union devient Mani, le grand artiste-peintre du Moyen Âge. Face aux intrigues et jalousies, Mani est obligé de quitter son pays et il voyage à travers d’autres pays d’Orient en quête d’inspiration pour ses travaux de peintre et d’architecte. De retour chez lui, il rencontre une femme de toute beauté. Quoique déçu en amour, il reste fidèle à son art.

 

Scénario Timour Zoulfikarov, Tolomouch Okeev
Photo Nurtay Borbiev
Son
Musique Roumil Vildanov
Montage
Interprètes Fakhridine Makhamatdinov, Assel Echimbaéva, Faarkhad Mirzoev
Production -
Distribution -
Ventes
-


1986 - 35 mm - Couleur - 99 mn

  • E-Bülten

  • Sözlük

  • Müzik Yayını

    980415 Ziyaretçi